Un article de Mathieu MUSELET

Le 6 novembre 2018 , la Ministre Muriel Pénicaud a annoncé les 6 premiers lauréats de l’appel à projet national 100% Inclusion. La Ligue de l’enseignement pilote un consortium d’acteurs qui ont constitué 12 parcours sans couture pour 400 jeunes sur 4 territoires apprenants. L’Agence Nationale des Solidarités Actives et Let’s Hub ont consolidé une proposition dont L’OPEN BADGE est le fil rouge .

Contexte

L’appel à projet 100% inclusion lancé par le ministère du travail dans le cadre du PIC (Plan d’Investissement Compétences) vise l’expérimentation et l’évaluation de parcours de remobilisation jusqu’à l’emploi durable. Il encourage « le renforcement des coopérations existantes et la création  de coopérations originales entre acteurs publics, associatifs et privés d’un territoire, en vue de proposer des parcours intégrés, remettant au cœur le bénéficiaire, ses attentes et sa réussite. ». Il s’adresse aux jeunes demandeurs d’emplois vulnérables, en difficulté d’insertion professionnelle, prioritairement les personnes peu qualifiées, en situation d’exclusion numérique, résidant en QPV ou zone rurale. Il s’adresse aussi aux demandeurs d’emplois de très longue durée, aux bénéficiaires du RSA, et aux bénéficiaires de la protection internationale.

Puisqu’ aucune organisation n’est à ce jour capable de traiter seule et simultanément ces enjeux d’insertion durable dans l’emploi, il convient de trouver une méthode de coopération entre des acteurs locaux et nationaux possédants chacun une partie des solutions. C’est dans ce cadre que les groupements d’acteurs prennent leur sens.  Les open badges nous permettent d’agir de manière organisée dans un cadre d’expérimentation inter-territorial qui permet de progresser avec un référentiel de coopération bénéficiant autant aux entreprises qu’aux apprenants.

L’appui de l’association « Reconnaitre » sera précieux pour consolider les démarches territoriales qui naissent un peu partout autour des Badges. La Ligue de l’enseignement d’Indre et Loire conduisant l’expérimentation « Badgeons le Centre Val de Loire » est l’un des territoires choisis. Mathieu Muselet (animateur du réseau Badgeons le CVL) conduit le projet accompagné de Christophe Delamare (Fermes d’Avenir – cofondateur de Reconnaitre) rassemble peu à peu le CNAM et les structures éducatives et sociales de proximité dans les zones fragiles pour donner corps au territoire apprenant.

L’Open Badge est confronté à un nouveau défi !

L’Open Badge est-il pertinent pour reconnaitre les savoirs expérientiels des Jeunes du NEET (Not in Education, Employment or Training : ni étudiant, ni employé, ni stagiaire) ? Déployer le Badge hors les murs, au delà des cercles éducatifs traditionnels , les faire reconnaitre par le monde de l’entreprise, redonner du pouvoir de décision à ceux qui n’en ont pas, organiser un écosystème de confiance entre organisations acceptant de décaler leurs pratiques , telles sont les étapes à franchir pour ce projet triennal.

Catégories : Open Badges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.